Financer son projet 2017-08-23T16:16:50+00:00
FINANCEMENT1

Les prêts du secteur aidé

Les prêts aidés étant réglementés par l’État, ils doivent répondre à des règles d’attribution (famille, revenus et prix de revient au mètre carré). En contrepartie, leurs taux sont souvent avantageux et ils vous aident à financer votre projet.

Le prêt à 0 % est une avance de fonds sans intérêts, destinée à l’acquisition de la résidence principale. 

Afin de favoriser l’accession à la propriété, il est réservé aux emprunteurs qui n’ont pas été propriétaires de leur résidence principale pendant les deux années précédentes (sauf cas spécifiquement autorisés) et peut être utilisé pour acquérir un bien. Depuis le 1er janvier 2012, le PTZ+ ne peut financier que l’acquisition d’un logement neuf ou d’un logement ancien vendu par un organisme Hlm à l’un de ses locataires.

Pour en bénéficier, les ressources des emprunteurs (revenu fiscal de référence) doivent respecter des plafonds variables selon la situation géographique du logement et le nombre de personnes destinées à l’occuper (voir les plafonds).

Certaines collectivités territoriales consentent des prêts sans intérêt ou des aides spécifiques,

qui viennent compléter le plan de financement de l’acquéreur.

Renseignez-vous auprès du conseiller accession de votre coopérative.

Accordé pour la construction ou l’acquisition d’un logement neuf ou ancien,

il permet, sans plafond de revenus, de financer jusqu’à 100 %, sous réserve de respecter les normes minimales de surface et d’habitabilité.

Il donne aussi la possibilité de financer l’agrandissement d’un logement ou des travaux d’amélioration dans un bien datant de plus de dix ans.

Ces prêts ne sont liés à aucune condition réglementaire. Ils vous permettent ainsi de financer notamment :

  • l’acquisition d’un terrain à bâtir,
  • la construction d’une maison individuelle,
  • l’acquisition d’une résidence principale neuve.

Ils permettent également, sous réserve du respect d’un certain nombre de conditions :

  • la modulation du montant des échéances à la hausse ou à la baisse,
  • le report de l’amortissement du capital pour un nombre déterminé d’échéances,
  • le lissage d’une charge de remboursement constante, composée de plusieurs prêts,
  • le différé d’amortissement du capital durant la construction ou la Vefa.

Ce dispositif est accessible aux employés d’entreprises de plus de dix salariés.

 

Un organisme collecteur accorde le prêt en fonction des ressources de l’emprunteur et de la valeur du bien acheté. L’obtention d’un prêt 1 % logement nécessite l’accord de l’employeur.

Soumis à conditions de ressources, contrairement au PC, il bénéficie de la garantie du Fonds de garantie à l’accession sociale.

Si vous avez droit à un PC ou à un PAS (non cumulables), vous pouvez peut-être, sous certaines conditions de ressources, bénéficier de l’Aide personnalisée au logement (APL). Les détenteurs d’un plan épargne logement (PEL) bénéficient au terme de celui- ci de droits à prêt à taux préférentiel.

Ce prêt épargne logement est réservé au financement de votre résidence principale ou de celle de votre locataire (et de votre résidence secondaire sous certaines conditions) à un taux connu d’avance. Son montant est fonction des intérêts acquis et de la durée de remboursement (plus la durée est courte et plus le montant du prêt est important).

Aidez-vous de notre calculette pour une estimation pour le financement de votre futur bien* !

* le calcul est à titre indicatif et ne peut être considéré comme un calcul définitif. Tout financement doit pouvoir être étudié et accepté selon les conditions appliquées par un organisme de financement agréé.